logo INEED

Edité le : 20/06/2019


Accueil > Les Filières Hôtel d'Entreprises > L'éco-construction > La maîtrise de l'énergie

  • Envoyer la page à un ami
 

La maîtrise de l'énergie  Bas de page

« L'énergie la moins chère est celle qu'on ne consomme pas »

La maîtrise de l'énergie dans le bâtiment regroupe les techniques permettant de diminuer la consommation d'énergie dans un souci d'économie financière, d'autonomie énergétique et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Selon de nombreux organismes français tels l'ADEME ou le CLER, il s'agit d'une démarche essentielle pour une politique énergétique en France.
Avec 120 millions de tonnes de CO2 émises par an, l e bâtiment est responsable de plus de 20 % des émissions de gaz à effet de serre (chiffres ADEME). Selon l'association négawatt, la maîtrise de l'énergie dans le bâti passe :

  • De manière prioritaire, par la sobriété énergétique dans nos usages quotidiens,
  • en second, par l'efficacité énergétique du bâtiment mesurée en kWh/m2/an,
  • en troisième, par un recours aux énergies renouvelables.

La « démarche négawatt » a servi de base pour la maîtrise de l'énergie dans la conception du bâtiment INEED.

La réglementation de l'énergie dans le bâtiment

Le texte cadre à l'échelon européen est la Directive Performance Energétique des Bâtiments (2002/91/CE) qui défini une méthodologie commune de calcul de la performance énergétique, des normes minimales relatives à la performance énergétique, des systèmes de certification pour les bâtiments et des modalités de contrôle des chaudières et des systèmes de climatisation.
En France, la RT 2005 (Réglementation Thermique), texte s'inscrivant dans la continuité de la RT 2000, assure la transposition de la directive européenne. Ce texte reprend la structure réglementaire ainsi que les principes qui permettent au maître d'ouvrage de choisir la solution la plus économique pour atteindre la performance exigée.
Ces textes réglementaires sont complétés par des labels volontaires et plus exigeants que la réglementation en vigueur comme Effinergie (France), Minergie (Suisse), et Passivhaus (Allemagne).

L'entreprise et la maîtrise de l'énergie

L'importance croissante donnée à l'efficacité énergétique dans le marché du bâtiment induit des développements important pour l'ensemble des entreprises du secteur. Les risques du marché sont aujourd'hui :

  • La croissance de la demande : la demande en maîtrise de l'énergie est censée croître avec la prise de conscience collective de l'importance de l'efficacité énergétique dans le bâti. La vitesse de prise de conscience collective et donc l'évolution du taux de croissance de la demande est imprévisible.

  • L'implication des grands groupes : les grands groupes industriels de l'énergie et du bâtiment s'impliquent progressivement dans la maîtrise de l'énergie. La question réside dans le calendrier appliquer à cet investissement.

  • La croissance de la demande et l'investissement progressif des grands groupes laisse aux PME réactives l'opportunité d'innover sur le marché de l'efficacité énergétique et de profiter des avantages concurrentiels liés aux premières entreprises capables de répondre à la demande.


Le service Innovation accompagne les projets d'entreprises innovantes en apportant son savoir-faire en synergie avec des réseaux d'experts. Néopolis apporte un service de formation répondant aux besoins des professionnels.


Quelques ouvrages pour aller plus loin :

  • Energy Efficiency in Buildings - Business realities and opportunities - World Business Council for Sustainable Development - Summary Report disponible en téléchargement.
  • Olivier David et Adeline Fabre, Les économies d'énergie dans l'habitat existant, édité par les Presses de l'Ecole des Mines en 2007
  • Serge Meyer, Économies d'énergie et confort dans l'habitat, Éd. SAEP (ISBN 2-7372-4654-7)
    Jean-Pierre Oliva et Samuel Courgey, La conception bioclimatique, édité par Terre Vivante (ISBN 978-2-9147-21-2)
  • Thierry Salomon et Stéphane Bedel, la maison des négawatts, édité par Terre Vivante (ISBN 978-2-904082-77-1)